2018 : Circuit de découverte géologique en Corrèze et Dordogne

Pendant de nombreuses années, j’ai eu la chance d’accompagner les étudiants de troisième année de licence de Bordeaux dans une visite annuelle de la grotte de Rouffignac, et ce jusqu’en 2011. L’idée d’y retourner avec Géolozère a rapidement émergé dans les années suivantes, probablement suite à des discussions avec des membres du groupe sur la Préhistoire. Concevoir à cette occasion un circuit en Corrèze et Dordogne était relativement aisé, tant cette région a été et est toujours l’objet de nombreuses sorties géologiques pour les étudiants.

Pourtant en 2017, toujours dans le fil rouge du volcanisme qui nous guidait depuis 2010, mes priorités pour GéoLozère étaient le Coiron et l’Ardèche pour 2018, et la Bretagne pour 2019. Des volcans en Corrèze et en Dordogne ? Ca se saurait, donc on verra plus tard…

Mais l’Ardèche, il fallait du temps, plus de temps. Et les visites des ardoisières de Lachamp et des éclogites de Marvejols pendant le circuit 2017 furent le déclencheur de l’inversion du calendrier : pourquoi attendre pour aller visiter leurs équivalents corréziens de Travassac et du Puy des Ferrières ? Certes aucun volcan en vue, mais du socle métamorphique corrézien au bassin permien de Brive aux calcaires et grottes ornées du Périgord, il y avait de quoi voir et visiter.

La quiétude des causses périgourdins en fin d’été, autour du Lac du Causse et du village de Grèzes étonnamment installé dans le même contexte géologique que son homonyme lozérien, furent un excellent point d’ancrage et de départ. Et le patrimoine n’était pas en reste, avec pas moins de trois des plus beaux villages de France dans un mouchoir de poche : Saint-Robert, Turenne et l’incontournable Collonges la Rouge. Sans compter Hautefort, l’abbaye cistercienne d’Aubazine et les innombrables châteaux de la vallée de la Dordogne…

Laurent Massé

Photos : tous les membres du groupe

Découverte géologique en Corrèze et Dordogne - les participants
Groupe GéoLozère Corrèze Dordogne 2018 découverte géologique Corrèze Dordogne

De droite à gauche : Jean-Marc Noël, Marie-Hélène Bonnin, Catherine Ham, Danielle Bonnal, Fanny Noël, Patrick Petit, Jacques Thibieroz, Jacqueline Bourdillon, Michel Bourdillon, Geneviève Mogniat, Christian Sanchidrian, Huguette Sanchidrian, Jean Molines, Anne Laroche, Laurent Ham, Danielle Le Corre, Laurent Massé. (montage : Danielle Le Corre).

Le programme

(les couleurs des en-têtes de chaque journée ci-dessous correspondent aux couleurs sur la carte)

Samedi 25 Août

Rendez-vous et installation au Camping du Lac du Causse à Lissac sur Couze.

Le lac du Causse depuis Chasteaux.

Dimanche 26 Août : les causses périgourdins

Le matin, conférence-diaporama sur la géographie et l’histoire géologique de la Corrèze et de la Dordogne. En fin de matinée, départ pour Chavagnac, pique-nique au pied de la tour du XIVe siècle. Observation de la lumachelle à Liogryphaea beaumonti de l’Aalénien et des calcaires oolithiques du Bajocien. Panorama sur le bassin de Brive depuis le sommet de la butte de Grèzes. Le village de Grèzes et les carrières des Justices.

Chavagnac.

La butte de Grèzes depuis la scierie de Ramisse. A un tiers du bord gauche de l’image, les buttes d’Yssandon, Ayen et Saint-Robert sont visibles à l’horizon.

Détail des oolithes dans le calcaire bajocien.

L’église de Grèzes.

Dans les murs de Grèzes, détail d’un bloc de calcaire roux du Domérien montrant des géodes de calcite installées dans des sections transversales de rostres de bélemnites.

Front de taille des carrières des Justices montrant le réseau karstique rempli d’argiles rouges entaillant les calcaires oolithiques blancs du Bajocien.

Lundi 27 Août : le socle métamorphique corrézien

Les carrières du Chambon entaillant les leptynites de Vergonzac. Les éclogites du Puy de Ferrières. Pique-nique et café à Seilhac. Visite des anciennes ardoisières de Travassac.

Alternance de leptynites claires et d’amphibolites sombres sur le front de taille des carrières du Chambon.

Grenats entourés de leur auréole d’amphiboles dans l’éclogite partiellement rétromorphosée du Puy des Ferrières.

Les Pans de Travassac.

Démonstration de taille d’ardoises à Travassac.

Travassac.

Mardi 28 Août : le bassin de Brive et l’unité de Génis

Vus de la butte de Grèzes vers le nord, les puys d’Yssandon (au centre) et d’Ayen (à gauche) dominant le bassin de Brive.

Sur la butte d’Yssandon.

Panorama vers le sud depuis le Puy d’Yssandon.

Le choeur de l’église de Saint-Robert.

La prasinite de Génis, roche métamorphique verte à grain fin provenant d’un ancien tuf volcanique de composition basaltique.

Le prophyroïde rose de Génis, anciennes cendres volcaniques rhyolitiques de l’Ordovicien inférieur. On remarque les phénocristaux millimétriques de quartz (sombre) et d’orthose (rose saumon).

L’Auvézère au Moulin du Pont.

Le métagabbro du Moulin du Pont d’âge Dévonien inférieur. On remarque les amas plurimillimétriques de feldspaths plagioclases blanchâtres entourés de pyroxènes verdâtres.

Le château de Hautefort.

Mercredi 29 Août : autour de la faille de Meyssac

Aubazine et son abbaye cistercienne. La faille de Meyssac, Collonges-la-Rouge (pique-nique et café), Turenne. Chasteaux, le Trias à Lissac.

L’abbaye cistercienne d’Aubazine.

Collonges La Rouge.

Collonges la Rouge : l’art de l’assemblage.

Turenne.

Géodiversité dans les murs de Turenne.

Turenne.

Turenne.

La « Montagne Pelée » sur les calcaires bathoniens à Chasteaux.

Jeudi 30 Août : le Périgord Noir et la vallée de la Dordogne

Souillac et l’abbaye Sainte-Marie. Carlux, les calcaires du Turonien et du Coniacien. Le cingle de Montfort. Repas à la ferme-auberge du Colombier. La truffière de Vielcroze à Castelnaud.

Le chevet de Sainte-Marie de Souillac.

Carlux.

Le château et le village de Montfort.

Le château et le village de Beynac depuis Marqueyssac.

Noxo, chien truffier à Vielcroze.

Vendredi 31 Août : Rouffignac et Laugerie Haute

Détail d’un bloc de sidérolithique à l’entrée de la grotte de Rouffignac.

A proximité de Laugerie Haute.