2017 : Circuit de découverte géologique entre Aubrac,
Grands Causses, Gorges du Tarn et Aveyron

Après plusieurs circuits de plus en plus éloignés de notre port d’attache, l’idée d’un retour sur les hautes terres lozériennes en 2017 était apparue comme une évidence à tout le monde. Mais pour ne pas être dans la simple répétition des circuits historiques de l’association dans les années 2000, l’objectif était cette fois-ci d’aller explorer des contrées plus à l’Ouest et au Sud, en débordant largement sur l’Aveyron, jusqu’à Rodez et Millau. La Canourgue, trait d’union sur le Lot entre les deux départements, était donc le point d’ancrage idéal.

Même si les grès permiens et les calcaires des Causses ont constitué « l’ordinaire » de ce millésime, le volcanisme, trait d’union de tous les circuits jusqu’à présent, était bien au programme, à travers quelques unes des discrètes cheminées volcaniques perçant la carapace des calcaires caussenards. Et bien sûr, la magie des étendues sauvages de l’Aubrac offre quelques belles surprises dans ce domaine, avec la cascade du Déroc et la chaussée des géants du Pont des Nègres.

Un autre objectif pour cette édition était d’aborder quelques aspects plus « pointus » du socle métamorphique et de l’histoire géologique du Massif Central, avec notamment les restes de l’ancien océan médio-européen (ou celtique, ou arverne…) dont quelques lambeaux subsistent dans le secteur de Marvejols et du Val d’Enfer, sous la forme d’amphibolites associées à quelques reliques éclogitiques.

Pour terminer, ce circuit a été l’occasion de porter une attention particulière au patrimoine et aux savoir-faire, des lauzières de Lachamp à la grange monastique de Galinières, grâce à la diversité d’intervenants qui ont su nous faire partager leurs métiers et leurs passions. Un grand merci enfin à Hélène et Antoine pour une soirée improvisée chez eux, qui restera un des moments forts de ce circuit pour tout le monde !

Laurent Massé

Photos : tous les membres du groupe

Découverte géologique Causses, Aubrac, Aveyron - les participants
Groupe GéoLozère Lozère Aveyron 2017 découverte géologique Causses Aubrac Aveyron

En haut de droite à gauche : Danielle Le Corre, Michel Crenn, Laurent Ham, Joël Brière, Anne Laroche, Huguette Sanchidrian, Christian Sanchidrian, Fanny Noël, Jacqueline Bourdillon, Patrice Guislin, Michel Bourdillon, Jean-Marc Noël, Jacques Thibieroz, Andrée Guislin, Geneviève Mogniat, Jean Molines, Patrick Petit, Danielle Bonnal, Lucienne Clauzon, Laurent Massé. En bas de droite à gauche : Antoine Seguin, Hélène Bouchard-Seguin, Catherine Ham, Annie Bardaine, Marie-Hélène Bonnin, Alain Jacquet. (montage : Danielle Le Corre).

Le programme

(les couleurs des en-têtes de chaque journée ci-dessous correspondent aux couleurs sur la carte)

Samedi 19 Août

Rendez-vous et installation aux Chalets de Booz.

Dimanche 20 Août : le vallon de Tartaronne

Le matin, conférence-diaporama : géographie et histoire géologique de la Vallée du Lot, de l’Aveyron, des Grands Causses et de l’Aubrac. L’après-midi, le vallon de Tartaronne – Saint Saturnin. Balade pédestre jusqu’à la corniche du Causse de Sauveterre, en traversant le hameau de Roquayzou, sa résurgence et son griffon de tufs calcaires.

Le vallon de Tartaronne et les villages de Saint Saturnin (au centre) et Roquayzou (en bas à gauche).

Le griffon de tufs calcaires de Roquayzou.

Erosion ruiniforme dans les falaises de dolomies bajociennes ceinturant le vallon de Saint-Saturnin.

Lundi 21 Août : le socle métamorphique du Val d’Enfer,
la Margeride et les lauzières de Lachamp

Les amphibolites et éclogites de la vallée de la Colagne, vestiges de l’ancien océan médio-européen. Remontée du Val d’Enfer jusqu’au Roc de Peyre, neck basaltique sur la bordure méridionale de la Margeride. Pique-nique et café à Saint-Sauveur de Peyre. Visite d’une exploitation de lauzes à Lachamp. Le filon de barytine des Cayres à Barjac.

Les amphibolites à passées feldspathiques de Marvejols.

Le viaduc de la Crueize franchissant le Val d’Enfer.

Le Roc de Peyre.

Panorama sur la Margeride vers l’est depuis le Roc de Peyre. Au premier plan, le Truc de la Garde. A l’horizon, le Truc de Fortunio.

Phlogopite (mica) dans les schistes de Lachamp.

Démonstration de taille de lauzes à Lachamp.

Pour le façonnement des lauzes, la « machine à arrondir les angles » ! (à déclarer d’utilité publique ?)

Mardi 22 Août : l’Aveyron, le Causse Comtal et le Vallon de Marcillac

La grange monastique fortifiée de Galinières.

Le « Trou » de Bozouls.

La cascade et les tufs de Salles-la-Source.

A proximité de Panat, contact des calcaires et dolomies jurassiques sur les argilites permiennes. Les déformations dans les calcaires sont liées à la proximité d’une faille ayant rejoué lors de la mise en place des Pyrénées.

Le village de Panat, sur un chicot de calcaires jurassiques dominant les grès rouges du vallon de Marcillac.

Les curieuses « gargouilles » ornementant les gouttières du château de Panat.

Clairvaux d’Aveyron.

Mercredi 23 Août : la vallée du Lot autour de la Canourgue

Conférence-diaporama sur les tourbières. Saint-Laurent d’Olt, pique-nique au bord du Lot. Le village d’Estables et son église Notre-Dame. Les grès rouges de la vallée du Lot. La Canourgue et le volcan de Cadoule.

Le pont en grès rouges de Saint Laurent d’Olt.

Notre Dame d’Estables.

Stratifications obliques dans un moellon de grès rouge du porche de Notre Dame d’Estables.

Affleurement de grès rouges du Permien.

Les brèches du volcan de Cadoule.

La Canourgue.

La Canourgue : murs en calcaires, encadrements en grès rouges.

Jeudi 24 Août : le Causse de Sauveterre, le Causse Noir
et les édifices volcaniques des gorges du Tarn

Le vallon de l’Urugne et le Sabot de Malepeyre. Le Point Sublime, panorama sur les Gorges du Tarn. La coulée basaltique jurassique des Vignes et la cheminée volcanique d’Eglazines. Le chaos de Montpellier-le-Vieux. Panorama de la corniche du Causse Noir sur Millau et le viaduc.

Le vallon de l’Urugne depuis le Sabot de Malepeyre. A l’horizon, le village de La Canourgue et les contreforts de l’Aubrac.

Le canyon du Tarn vers l’est depuis le Point Sublime.

Le canyon du Tarn vers le sud depuis le Point Sublime.

Affleurements de basalte dans le Tarn à Eglazines.

Le village troglodytique d’Eglazines, parfaitement camouflé au pied des falaises dolomitiques et en surplomb des formations volcaniques.

Les gorges du Tarn au nord du Rozier depuis la corniche du Causse noir. Sur la droite, le rocher de Capluc.

Le lapiaz dolomitique ou « chaos » de Montpellier Le Vieux.

Vendredi 25 Août : l’Aubrac

Saint-Germain du Teil et l’Aubrac. La « chaussée des géants » du Pont des Nègres, la cascade du Déroc. Repas au Buron des Bouals à Aubrac. La tourbière de la Vergne Noire (station de Laguiole). Saint-Urcize et l’église Saint-Michel..

La chaussée des géants du Pont des Nègres .

La cascade du Déroc.

Sous la cascade du Déroc, un autre univers.

Panorama sur le village d’Aubrac depuis le buron des Bouals.

La tourbière de La Vergne Noire.

Droséras et sphaignes à La Vergne Noire.